Opter pour une destination hors des sentiers touristiques est toujours avantageux. Elle permet de découvrir des lieux méconnus où l’authenticité des paysages et de la culture est encore intacte. Plusieurs destinations permettent encore de vivre cette expérience unique. Voici donc quelques-unes des lieux où il est encore possible de goûter à l’aventure loin des sentiers battus.

Voyage au Canada pour explorer Haida Gwaii

Haida Gwaii est un magnifique archipel au large de la province de la Colombie-Britannique. Il est constitué de deux îles principales telles que l’île Graham et l’île Moresby ainsi que plus de 150 autres petites îles. De par son emplacement, cet archipel est le territoire le plus isolé du pays, donc complètement en dehors des sentiers touristiques ordinaires. Sur l’île Graham, terre des Indiens Haidas, votre séjour au Canada commence dans le charmant village d’Old Masset. Ce bourg authentique propose des œuvres artisanales pittoresques. Il est d’ailleurs intéressant d’observer les artisans à l’œuvre durant les visites.

Le parcours se poursuit vers le Delkatla Wildlife Sanctuary Centre où l’on observe une nature sauvage. Au rendez-vous : grues, cygnes, oies sauvages ou encore des hérons bleus. Depuis Masset, le village principal de l’île, l’on accède après une quarantaine de minutes à Tow Hill qui est un gros rocher et que l’on peut gravir. Une fois à son sommet, vous pourrez profiter d’une vue imprenable sur la baie McIntyre et l’océan. Pour les amateurs d’étendues sauvages, le Naikoon Provincial Park propose une forêt dense et humide ainsi que de longues plages désertes comme la plage d’Agate Beach composée de pierres de toutes les couleurs.

Explorer Raja Ampat en Indonésie

Difficilement accessible, l’archipel de Raja Ampat a su préserver la beauté de son environnement. On est ici loin de l’industrie hôtelière puisque le nombre d’hébergements y est très limité. Le territoire est constitué de 1 500 îles dont la plupart sont montagneuses. Les îles principales sont Batanta, Waigeo, Misool et Salawati. Bien que les richesses soient abondantes sur terre, Raja Ampat est surtout reconnu pour la richesse et l’abondance de sa biodiversité sous-marine. Cet aspect est surtout occasionné par sa localisation géographique, notamment le point de rencontre des océans Indien et Pacifique. D’ailleurs, son récif corallien abonde d’une importante vie aquatique. Généralement, l’archipel rassemble plus de 1 508 espèces de poissons et plus de 500 espèces de mollusques. Selon l’organisation Nature Conservancy et Conservation International, près de 75 % des espèces sur la planète sont présentes dans cet archipel.

De ce fait, pour les amoureux des fonds marins, les îles constituant Raja Ampat sont un terrain de jeu idéal pour une aventure exceptionnelle. De plus, les conditions y sont attractives avec ses eaux limpides aux températures agréables. Ce sera également le moment d’utiliser son appareil photo étanche pour faire de beaux clichés de cet univers particulier durant les plongées. Sur terre, les quatre grandes îles offrent également une opportunité de s’aventurer dans un territoire où la végétation est reine. Les possibilités de randonner à travers une nature luxuriante. Sur la grande île de Batanta, par exemple, l’aventure est mémorable. Les voyageurs pourront se balader à travers une mangrove, une forêt primaire et un village papou. Du côté de l’île de Gam, la forêt offre l’occasion d’observer diverses espèces d’oiseaux comme les perroquets, le calaos ou encore les couscous. Raja Ampat rassemble toutes les conditions pour profiter d’un voyage loin de tout.

Cap sur la Bolivie et visiter Isla del Sol

Isla del Sol ou l’île du soleil, au cœur du lac Titicaca, est un véritable petit paradis à absolument découvrir en Amérique du Sud. Localisé à une altitude de 3 812 m d’altitude, ce havre de paix de 14 km² offre un petit coin de paradis pour se détendre et se ressourcer loin de tout. Elle est un bout de terre émergée sur une étendue d’eau turquoise. Elle offre des paysages à couper le souffle avec son sol rocailleux et aride orné de touffes d’herbes. Occupée depuis plus de 5 000 ans par les Amérindiens, l’île regorge de merveilles archéologiques dont plus de 80 ruines. D’ailleurs, au nord de l’île, l’on retrouve la roca sagrada ou encore la roche sacrée qui est le point d’origine de la civilisation inca.

Pour les passionnés d’histoire et de légendes, l’île est un endroit exceptionnel. Mis à part les empreintes du passé, un sentier de randonnée permet d’explorer l’île de haut en large. Au cours des parcours, il est possible de découvrir le mode de vie traditionnel des locaux, notamment au niveau des villages de Challapampa et Yumani. Lors de son passage dans ces bourgs authentiques, il est intéressant de goûter à des plats typiques et échanger avec les locaux pour une expérience culturelle enrichissante. Sur l’île, suivre le sentier des crêtes ou « Route sacrée de l’éternité du Soleil permet d’emprunter un parcours pierreux de plus de 7 km explorant l’île de part en part depuis les hauteurs. Au cours de cette promenade pédestre, des vues exceptionnelles et différentes du lac Titicaca et la Cordillère seront au rendez-vous.